Conduire un kart quand il fait mauvais temps

conduire sous la pluie

Entre le karting en intérieur et le karting en extérieur, ce qui les différencie, c’est la gestion des différentes conditions météorologiques. On peut probablement penser que faire du karting dans des conditions météorologiques défavorables n’est pas une chose sûre à faire. Pourtant, de nombreux pilotes de karting parviennent à s’en sortir sur la piste malgré ce temps exécrable.

Pour réussir sur la piste de course par mauvais temps, il faut plus que les compétences habituelles en matière de karting. Il y a certaines manœuvres et une fois que vous les maîtrisez bien, cela vous donnera un grand avantage contre les autres coureurs. En effet, le karting par mauvais temps est peut-être le test ultime pour le pilotage d’un kart.

Le freinage par temps humide

Le freinage sur une piste humide est très différent du freinage sur une piste sèche. Normalement, le freinage ne doit pas être très agressif pour éviter les arrêts brusques. Par contre, lors de mauvaises conditions météorologiques, il est recommandé de freiner un peu sur la ligne sèche.

Lors d’un freinage sur une ligne humide, il faut viser à appuyer fortement sur le frein afin que les pneus arrière se bloquent et restent accrochés à la piste. En procédant ainsi, le kart ne glissera pas ou ne s’envolera pas hors du circuit car les pneus auront suffisamment de facilité pour adhérer à la piste.

Virage par temps humide

Les conducteurs qui ne sont pas très habiles à conduire sur des pistes mouillées préfèrent les lignes sèches par manque de confiance, car ils craignent de ne pas réussir à conduire sur le mouillé. Ce qu’ils ne savent pas vraiment, c’est qu’une grande partie du caoutchouc des pneus des autres conducteurs s’accumule sur la surface sèche, ce qui peut s’avérer dangereux, car ce matériau ne fait que rendre la piste glissante, ce qui réduit l’adhérence sur ces lignes sèches.

En savoir plus :  Kart électrique, le bon choix pour les enfants

Il est donc préférable de conduire sur des pistes humides où il y a moins de matériau en caoutchouc. On peut remarquer la différence entre les pistes qui ont recueilli plus de caoutchouc et celles qui ont moins de débris puisque les lignes moins encombrées sont plus faciles.

Le bon geste serait de tourner dans la courbe le plus tard possible. En même temps que l’on se penche vers l’extérieur du kart, on fait tourner la roue brusquement pour les fixer. Cette technique permet aux pneus de s’accrocher à la piste et donc de réduire les risques de glissade pendant que l’inclinaison rétablit l’équilibre de votre kart.

Au moment où vous trouvez le bon timing, ce qui nécessite généralement un processus d’essai et d’erreur, le kart doit tourner dans le virage en un seul mouvement fort et précis. À cet instant, vous devez vous pencher en arrière pour répartir correctement votre poids et maintenir l’équilibre de votre kart. Une fois que vous avez réussi à vous stabiliser, redressez le volant et augmentez la vitesse, mais de manière graduelle. En perfectionnant cette manœuvre, vous pourrez prendre l’avantage sur les autres pilotes.

Naturellement, les accidents sur la piste se produisent la plupart du temps lors de mauvaises conditions météorologiques. Avec la prudence supplémentaire associée à la bonne manœuvre, la probabilité que le conducteur compromette sa propre sécurité est plus faible. Bien sûr, cela ne serait pas possible sans une bonne dose de pratique. La plupart des pilotes de karting ne s’entraînent pas sous la pluie, ce qui vous donnera certainement un avantage sur eux.

Autres articles Conseils

moteur de kart

Moteurs de karting

Le moteur est le cœur d’une voiture, dit-on. Il en va de même pour les pilotes de karting. Le moteur vous propulse, vous et votre kart, le long de la ligne droite, à la sortie des virages et jusqu’au drapeau à damier. Alors, à qui faites-vous confiance quand vient le temps de mettre un moteur

kart electrique enfants et adultes

Kart électrique, le bon choix pour les enfants

Beaucoup d’enfants aiment les voitures, les courses, et le karting est un sport automobile populaire pour lequel même les plus jeunes sont adroits. Pour un débutant, le karting est probablement le moyen le plus économique et de loin le plus sûr de s’initier aux sports mécaniques ou de progresser vers des niveaux plus élevés de

construire son kart

Comment construire son propre Kart ?

Alors que certains amateurs de karting préfèrent acheter des karts standard, pour d’autres, la meilleure option reste de construire son propre véhicule. Grâce à cela, le kart répondra à vos besoins en fonction de la personnalisation effectuée.S’impliquer davantage dans le processus de construction du kart est un plus permettant d’obtenir le résultat souhaité, c’est aussi